Domaine Roux

Domaine viticole à Carcès (83) : Domaine ROUX

Domaine Roux : une appellation AOC Côtes de Provence

Jean-François Roux, propriétaire récoltant et vigneron indépendant s’attache à respecter son terroir, sa tradition et à élaborer son propre vin, des vignes à la commercialisation, en passant par la mise en bouteilles.

Au domaine Roux à Carcès (83), nous œuvrons depuis plus d’un siècle, à travers 5 générations, à faire un vin AOC Côtes de Provence comme nous aimons le boire : digeste, léger, naturel, généreux et vrai. Il est primordial pour nous de rester sincères et honnêtes afin de produire le vin en respectant le vivant, ainsi que la santé et les sens de ceux qui le dégustent.

 

 

Vignoble à Carcès

L’élaboration de notre Côte de Provence commence dans le vignoble. Nous sommes donc très exigeants sur les pratiques culturales et cherchons à favoriser la qualité des fruits. Pour cela, nous pratiquons une agriculture raisonnée, à hauteur de 2 à 3 traitements annuels contre 10 en moyenne, grâce à l’attention quotidienne portée à notre vignoble.

Cela permet de respecter le microcosme des vignes ainsi que la vie animale et végétale naturellement présente en Provence.

De plus, nous pratiquons une sélection rigoureuse de nos cépages et apportons un soin récurrent à l’entretien de notre vignoble avec, par exemple, un feuillage en palissant nos parcelles. Nous poursuivons nos efforts en désherbant mécaniquement les parcelles et en intervenant manuellement à de nombreux stades de développement de la vigne.

Le vin : XX siècles de patrimoine

Si, 600 ans avant J.-C., les Phocéens débarqués à Marseille avaient déjà multiplié les plants de lambrusques, ce sont les Romains, au IIe siècle, qui vont développer la culture de la vigne dans la Provincia Romana.

Du Ve au XIIe siècle, les moines (Abbayes de Saint-Victor à Marseille, Saint-Honorat sur les îles de Lérins...) vont poursuivre et améliorer l'œuvre romaine, relayés par les nobles, à partir du XIVe siècle, à l'image du roi-vigneron René d'Anjou, comte de Provence au XVe siècle, qui acquièrent de nombreux domaines et posent les fondations de la Provence viticole moderne.

Éléonore de Provence, épouse d'Henri III, roi d'Angleterre, donne aux vins de Provence un grand renom. Mais, les siècles suivants voient souffrir le vignoble : éloignement des grands axes de communication, crise du phylloxéra en 1880, surproduction privilégiant la quantité à la qualité au début du XXe siècle. Mais, la filière s'organise en mouvement coopératif et les premières AOC apparaissent dans les années 1930.

Ces efforts et le développement du tourisme remettent les vins provençaux à l'honneur pour notre plus grand plaisir, les rosés en tête avec 38% de la production nationale et 8% de la production mondiale.